Blog

Sur la route de la Kumbh Mela

Maha Kumbhmela 2013

7 Février 2013, jour de mes 29 ans, on m’apporte un nan au fromage surmonté de ketchup et planté d’une bougie. Je fête mon anniversaire dans un campement de la Kumbh Mela à Allāhābād en Inde en compagnie de Nico, mon compère du Coin Coin Club et de Max qui faisait le voyage avec nous. Ça fait maintenant 4 jours que l’on dort dans le lit de la rivière Yamuna alors en période sèche, à 500 m du Sangam, lieu le plus sacré de l’Hindouisme à ce moment-là.

Dans 3 jours, ce sera le grand bain, celui qui permettra à chaque pèlerin d’interrompre cet infernal cycle de réincarnation et d’accéder enfin au Moksha (et selon les versions, les « x » générations suivantes y accéderont aussi). Selon diverses sources, près de 40 millions de personnes se sont rendues au Sangam le jour du grand bain, et pas loin de 100 millions de personnes ont fait le déplacement à Allāhābād pendant les 6 semaines de festivités, faisant de la Kumbh Mela 2013 le plus grand rassemblement religieux, mais aussi le plus grand rassemblement humain n’ayant jamais eu lieu ! Pour les détails de la légende, je vous renvoie à la fiche Wikipedia, elle racontera ça bien mieux que moi cette histoire de lutte divine dans les cieux et de chute d’élixir de vie !

Évidemment, il était difficile d’aller en Inde en ne voyant qu’Allāhābād, malgré l’ampleur inédite de l’événement. Nous en avant donc profité pour visiter un petit bout du Rajasthan,spécialement Jodhpur avant de nous rendre au pèlerinage, puis nous avons pris un peu de repos (et des cours de sitar pour ma part) à Varanasi.

C’est donc naturellement que le voyage se découpait en 3 histoires, Radjasthan, Kumbh Mela et Varanasi, chacune visible en cliquant sur la vignette correspondante. Une fois dans la galerie, il ne reste plus qu’à scroller pour explorer le contenu.

Une quatrième galerie « bonus » contient les photos argentiques, sortie de mon traditionnel FE2. Le rendu étant bien différents des images numériques, il me semblait compliqué de les mêler les unes aux autres.

TIPS : N’hésitez pas à ajuster la taille du navigateur pour bien voir l’intégralité de l’image. Les navigateurs ont souvent tendance à être plus larges que le format 3:2 des images. En gros, si vous voyez bien le logo en bas à droite, c’est que c’est bon !

Inde - Radjasthan

Inde - Kumbh Mela

Inde - Varanasi

F1000019

Colombie, web et musique

Les hasards des rencontres, ça donne parfois de drôles de résultats. Que Pasa Colombia en est l’exemple parfait. Voici en effet comment j’ai fini par atterrir en Colombie:  il y a 3 ans les musiques latinos étaient pour moi toutes des dérivés de la Salsa et se ressemblaient toutes. Pour d’obscures raisons, mon oreille n’avait jamais réellement baigné là dedans.

Et boum, un jour un mix de 1h30 de musique colombienne me tombe dans les mains et je me prends une claque. Tout d’un coup un nouveau continent musical fait surface, ne demandant qu’a être exploré. Il faut aller là-bas et faire partager tout ça. Quelques semaines plus tard j’arrive à convaincre Thomas (enfin, ce n’était pas trop compliqué en fait) de venir avec moi réaliser un webdocumentaire sur le sujet. Quoi de plus naturel au final. C’est le moyen de regrouper en un projet tout ce que j’aime, le web, la musique, le voyage et l’image.

En mars 2012, après plus d’un an de recherches et de mises en relation, on débarque à Bogotà un peu déboussolés mais tellement bien accueillis. Il faudra un an de plus et quelques âmes bienveillantes pour venir à bout du projet.

Donc voilà, Que Pasa Colombia au final c’est le regard de deux petits français un peu geek et amoureux de musique sur une scène musicale bouillonnante. Ça se passe dans un beau site fait par Upian, c’est filmé par un appareil que Nikon France nous a prêté et c’est sous-titré par Semantis (je vous avais dit que des âmes bienveillantes nous avaient aidées). Bref, c’est surtout plein de bonnes découvertes pour tous les goûts à base de bon son. Je vous laisse découvrir le teaser, le reste se passe sur www.quepasacolombia.fr

 

Que Pasa Colombia – Webdocumentaire (VOST FR) from Que Pasa Colombia on Vimeo.

¡ Soy de Francia ! – 10 jours à Cuba entre la Havane et Trinidad

Where are you from ? C’est le refrain des rues de la vieille Havane. Aucun touriste n’y échappera dans une ville où la moitié des habitants sont rabatteurs pour un restaurant ou un bar. Si on schématise la vision du touriste, nous retrouvons donc 50% de rabatteurs, 50% de musiciens et 48% de profs de salsa ! Read More »

Les Eurockéennes, encore et toujours

Troisième année que j’étais sur le « plus beau festival de France » en temps que photographe… Alors oui je manque probablement un poil d’objectifivité. Les Eurockéennes, c’est mon enfance, mon adolescence, le lieu ou j’ai découvert la musique live et l’ambiance unique des festivals (mille mercis à mon cousin Pierre-Charle qui m’a trainé là bas à 14 ans !). Read More »

Paris, ses mamies à chien

Parti pour shooter un carnaval tropical avec ses paillettes, ses travestis Brésiliens et sa batucada, je reviens avec une bonne mamie parisienne dans toute sa splendeur ! Et j’ai même eu droit à un sourire 🙂

Paris, ses mamies à chien

 

La boite en bois

Vous avez déjà essayé de prendre des photos avec une boite à chaussure ? C’est ce que j’ai fait à quelques détails près avec la bête ci-dessous, un sténopé qu’on m’a prêté il y a quelques temps. On revient donc aux basiques de la photographie : une surface sensible (film 6 x 6 ilford hp5 dans mon cas) et un trou de la taille d’une épingle.  On débouche le trou, la pellicule est exposée, on le rebouche, la pose est finie et on enroule la pellicule jusqu’à la pose suivante.

Read More »

1er Mai – Défilé traditionnel

Et après le Front National, il y avais le traditionnel défilé du 1er mai des «faux» travailleurs. Les images …

Read More »

36 poses pour l’International Dance Day

Ce mercredi, j’ai eu la chance d’être le photographe officiel de l’International Dance Day. Organisée tous les ans au siège de l’UNESCO par l’ITI (l’International Theatre Institute, une ONG dédiée au théâtre et aux arts de la scène), l’idée est de rassembler le monde de la danse et de la célébrer autour d’un chorégraphe. Cette année c’était Sidi Larbi Cherkaoui et sa troupe !

Read More »

What the point ?

Ça commence à devenir une tradition, comme presque tous les samedis je descends dans la rue et tombe sur la manifestation des Anonymous contre les mesures ACTA. Il faut dire qu’ils manifestent toutes les deux semaines. Read More »

Manifestation Anti-ACTA – Paris -11 février 2012

Manifestation anti-ACTA dans les rues de Paris ce weekend. Plus d’info sur l’ACTA sur Wikipédia.
La manifestation s’est déroulée sans heurt ni incident particulier, de la place de la Bastille, jusqu’au ministère de la Culture, place des Victoires ou une manifestation contre le régime syrien avait lieu. Les manifestants des deux groupes ont alors escaladé la statue de Louis XIV pour diffuser leurs messages / drapeaux.
Read More »